Le soin au jardin

Un sol vivant pour des plantes en bonne santé

D’une feuille à l’autre crée des jardins faciles à vivre, beaux au regard et nourriciers, des jardins résilients et durables s’inspirant des milieux naturels. Le jardinier s’inscrit dans cet écosystème, par des pratiques respectueuses du vivant. D’une feuille à l’autre développe en parallèle une expertise dans le domaine du soin au jardin, soin des plantes par les plantes, préoccupation de la vie du sol, afin de permettre au jardin, et au jardinier, de devenir les plus autonomes possible.

Les études de sols (textures, structures, approche électromagnétique) sont une aide précieuse à la compréhension du fonctionnement de nos jardins. L’approche d’Eric Petiot est une référence en la matière.

Chaque plante a ses préférences en terme de sol ou d’exposition, il est inutile de forcer l’acclimatation de végétaux sur des terrains inadaptés, posons plutôt la question de la qualité et de la capacité d’accueil de nos sols, afin de dessiner le plus beau des jardins.

Les préparations naturelles (extraits fermentés, décoctions et autres macérations) accompagnent les bonnes pratiques du jardinier attentif à son sol. Un sol vivant est un sol riche en micro-organismes facilitant la dégradation de la matière organique et l’assimilation des nutriments nécessaires à la bonne croissance des plantes. Cette richesse est favorisée par un apport régulier d’amendements organiques et de micro-organismes issus d’extraits fermentés ou de petit lait, mais aussi par une bonne gestion des couvertures de sols. Nous sommes dans un processus d’aggradation des sols, c’est à dire leur amélioration continuelle, leur régénération.

Les préparations naturelles AGGRADEM

Les préparations naturelles sont exclusivement composées d’éléments naturels comme l’ortie, la prêle ou l’ail par exemple. Elles sont principalement utilisées de manière préventive, car elles renforcent les défenses immunitaires des plantes face aux maladies et ravageurs, elles améliorent leur résistance à la sécheresse et aux aléas climatiques mais peuvent être aussi utilisées en curatif contre certaines maladies. Elles agissent de manière globale sur le métabolisme des végétaux et leur système microbien.

La recherche d’une certaine autonomie dans la fabrication et l’utilisation de ces préparations est essentielle pour créer des jardins vivants.